Retour à l'accueil
Retour à l'accueilAccèsPèlerinage à TrêvesProcession de 9 lieuesSt MaximinMagnac LavalContact
 

- Vous êtes ici : Pèlerinage

 

Sur le Chemin de St Maximin

Pfalzel/Trêves à Magnac-Laval

22 avril au 22 mai 2010


Les 10 pèlerins de St Maximin, après un parcours de 820 kms, sont bien arrivés à Magnac-Laval, le 22 mai. Après une cérémonie dans l'église, ils ont été reçus par Mr le maire de Magnac-Laval et sa municipalité, pour un vin d'honneur.

Ce pèlerinage, qui commémorait, le voyage de Trêves à Magnac-Laval, fait par St Maximin en compagnie de St Martin, au IVe siècle, a démarré le 22 avril, par une messe à Pfalzel, village situé à 7 kms de Trêves, ou est conservée, dans le maître autel de l'église, la relique du crâne de St Maximin.


De Trêves à Magnac-Laval, la route est longue et les chemins variés. Chemin de terre au milieu des champs, longeant du colza, traversant des bois, coupés par des rivières, qu'il faut parfois traverser en jouant les pontonniers.

Le temps lui aussi souvent varie, mais la pluie n'arrête pas le pèlerin.

Partout nous avons reçu un accueil des plus chaleureux et retenu l'attention des personnes rencontrées, curieuses de connaître l'origine du culte de St Maximin et ou se situait Magnac-Laval dans le Limousin.

Le chemin que nous avons ouvert pour la postérité est jalonnée d'étapes importantes.

Thionville ou nous avons découvert l'existence d'une église dédiée à St Maximin et qui fêtait le 250e anniversaire de sa construction.

Montier en Der et son Abbatiale du Xe siècle.

Vézelay, étape chargée d'émotion avec l'approche de la colline éternelle,

la montée très raide par le chemin des pèlerins, pour arriver devant la Basilique, chef d'oeuvre de l'art roman.

A partir de Vézelay, qui représente approximativement la moité de notre parcours, nous empruntons le Chemin de st Jacques de Compostelle, sur lequel nous rencontrons plusieurs pèlerins (2010 étant une année Jacquaire).


A la Charité sur Loire, traversée de la Loire qui est assez haute et entrée dans le Cher. C'est le début de la plaine que nous allons traverser jusqu'à Argenton sur Creuse. Le jaune du colza est remplacé par le vert du blé et le bleu du lin.

Au Pécheraud, ville à 5 kms d'Argenton sur Creuse, notre gite est situé dans les dépendances d'un très joli petit château qui n'est autre que la mairie. Nous profitons de cette étape pour monter jusqu'à la chapelle de la Vierge dorée qui domine la ville d'Argenton sur Creuse et d'où l'on a une magnifique vue sur la ville et la campagne avoisinante. Au retour, à Menoux, nous visitons une étrange église du XIXe siècle, de style néo-gothique, sans intérêt particulier si ce n'est qu'elle est entièrement décorée à l'intérieur par des fresques, d'un peintre contemporain, Jorge Carasco.

A Saint Benoit du Sault très jolie ville médiévale, nous approchons de l'arrivée.

Dernière étape St Sulpice les feuilles, St Léger-Magnazeix, Magnac-Laval, nous « sentons l'écurie » et marchons d'un bon pas. Arrêt au dolmen de Bouéry, avant d'arriver à St léger-Magnazeix ou Mme le maire, après un court office, dans l'église nous offre un vin d'honneur. A St leger nous sommes rejoints par le Père Laurent Gouneau, des enfants de l'aumônerie, et des paroissiens, qui vont faire, en marchant avec nous, la fin de la dernière étape.

A l'entrée de Magnac-Laval, des confrères avec la bannière de St Maximin et d'autres paroissiens nous attendent pour arriver en procession et au son des cloches, à l'église ou le Père Gouneau célèbre les vêpres.

Pour terminer cette marche-pèlerinage, l'ensemble des marcheurs de St Maximin a fait dans son intégralité le Grande Procession de 9 lieues et se sont vus attribuer la médaille de St Maximin.

Le chemin de St Maximin est ouvert et nous espérons, que dans le futur, d'autres pèlerins l'emprunteront.

  Arrivée à St Léger Magnazeix  
Trêves
 
Pélerins
Pélerins
Sur le chemin
 
Sur le chemin
Lors de la Procession
 
La Confrérie de saint Maximin à Magnac Laval - Tél. 06 87 60 82 21 (Jean Noël Cau)